librairie-marine.com      présente: documents maritimes la révolution et le directoire  "             
                                                         notre ambition devenir votre: "  librairie maritime . "                        e-mail   : librairie.maritime@gmail.com

                     Les corsaires de la République

                         
La France n'a pas été brillante lors des grandes batailles navales,et cela pour de multiples raisons,mais surtout manque d'entrainement des équipages et apres la Révolutions tous les officiers étant nobles cela a  fait une fuite massive de l'état major par comparaison aux équipages Anglais,pratiquement toujours à la mer croisent devant Ouessant et Toulon,les vaisseaux n'osent plus sortir
                                    "c'est l'amiral Ganteaume
                                     Qui s'en va de Brest à Berteaume
                                     Et voyant un bon vent d'ouest
                                      S'en r'vint de Berteaume à Brest".

Heureusement pour montrer le courage des marins français il y avait:                 
                       "Les Corsaires de la République"
le plus connu des corsaires est SURCOUF (1773-1827)
                                                         la-course.jpg

.muni de la  lettre de marque nécessaire délivrée par le gouvernement,un armateur qui voulait faire courre et qui avait pris tous les engagements requis,armait un navire,y installait un état-major et son équipage pour  donner la chasse aux navires ennemis.Les navires capturés étaient vendus ,le bénéfice était partagé en Trois un l'Etat,deux l'armateur,trois l'équipage. donc chacun devait y trouver son compte. Les corsaires cherchaient donc de préférence les navires marchands,du fait de leur cargaison et 
du mondre risque pour la prise. On precise donc bien que le corsaire n'était nullement maître de donner chasse à n'importe quel navire,ni d'attaquer à sa guise,ni de traiter
le bateau capturé selon son bon plaisir. La  course était réglementée jusqu'à ses moindres détails.Le corsaire devait pratiquer les lois de la guerre aussi
strictement qu'un navire de l'Etat. Le corsaire devait donc surtout pratiquer l'Abordage et non le combat à coup de canons. Les corsaires constituaient  pour l'Etat
une veritable force auxiliaire de combat et devant les nombreux désastres des grands combats ils servirent autant ,sinon plus que la marine Nationale Les corsaires étaient en général de petits navires avec une grande voilure pour poursuivre,ou,échapper à l'adversaire,ils ne devaient pas couler les navires mais s'en emparer sans le détériorer.
Un corsaire devait pratiquement toujours utiliser la ruse.
Lettre de Marque.Lettre of mark,Free booter. Délivrée le20 pluviose An 6.
Au Capitaine COQUET commandant le  vaisseau " Décidé"Armateur Courbon à Bordeaux dans son étui en zinc. 
Le   Directoire   Executif  permet par la présente au Citoyen Courbon armateur à Bordeaux de faire armer et équiper en guerre un Corsaire nommé l'heureux décidé du port de 180 tonneaux,
 avec  tel nombre de canons,boulets,et telle quantité de poudre,plomb et autres munitions de guerre et vivre qu'il jugera nécessaire pour le mettre en état de courir sus tous les

Ennemis de la République,et sur les Pirates Forbans gens sans aveu,en quelque lieu qu'il pourra les rencontrer,de les prendre et amener prisonnier avec leurs navires armes et autres objets
dom ils serons saisis; à la charge par
Charles Coquet capitaine de se conformer aux Ordonnances et Lois concernant la Marine et notammant aux Loix des 31 janvier et 23 thermidor an III ,
concernant le nombre d'hommes devant former son Equipage de faire enregistrer la présente lettre u Bureau de l'Inscription maritime du lieu de son Départ;d' y déposer un rôle signé et certifié du
C Cambon et du Capitaine,contenant les noms et surnoms;ages,lieux de naissance et demeure des gens de son équipage et à la charge par ledit Capitaine de faire
à son retour ou en cas de relâche
 son rapport par-devant l'Administration de
la Marine. Le Directoire Exécutif invite toutes les Puissances amies et alliées de la République française et leurs enjoint à donner au dit Capitaine toute
assistance,passage et retraite avec son batiment a la prise qu'il aura pu faire offrant d'en user de même en pareilles circonstances Ordonne aux Commandant des Vaisseaux de  l'Etat ,de laisser passer
 le dit Charles Coquet
Capitaine avec son bâtiment et ceux qu'il aura pu prendre à l'Ennemi,et lui donner secours et assistance
                                               lettre-de-marque.jpg
;Commission en guerre ou lettre de marque.
Nom donné aux lettres patentes délivrées à un corsaire par l'Etat belligérant dont relève ce corsaire et sans lesquelles il serait exposé a être considéré comme bâtiment pirate.
Pour obtenir ces lettres de Marque,tout armateur d'un navire armé soit en guerre,soit en guerre et marchandises,est tenu de fournir un cautionnement,et,encore,ces Lettres de Marque ne sont-elles valables que pour un temps
déterminé.Les bâtiments porteurs de semblables Lettres sont autorisés,par là ,a exercer ,pour l'attaque des ennemis,les mêmes droits que les Lois de la guerre confèrent aux bâtiments de l'Etat.Toutefois ces bâtiments,qu'on appelle Corsaires,doivent réunir les conditions nécessaires pour faire preuve de leur nationalité:la plus importante est que leur équipage soit composé,en majorité,des sujets de l'Etat dont ils portent le pavillon et qui a délivré
 la Commission en Guerre.Enfin,une Loi  universellement obligatoire,et qu'on peut considérer comme la plus restrictive des abus possible de la Course ou Guerre de Corsaires,est celle en vertu de laquelle toute capture de
la propriété privée sur mer,même lorsqu'elle a été faite par un bâtiment de l'Etat,n'est considérée comme définitive,qu'après que des tribunaux spéciaux ont prononcé sa  validité.Jusque-là ce n'est qu'une saisie provisoire
 que le capteur est autorisé à mettre en lieu de sûreté,mais dont il lui est défendu de disposer.
                                                                    decret_lettre_marque grande affiche  37x46cm    relative aux lettres de Marque.Décret  relatif aux : Lettres de Marque:31 janvier 1793.140 eur
 
affiche-lettre-marque.jpg

arret-sur-la-course.jpg
Arrest du conseil d'état du ROI
Portant réglement pour les marchandiqes
 provenant des Prises faites en mer
sur les Ennemis de l'Etat

du 27 Août 1778

ordonnance-sur-la-course.jpg
ORDONNANCE DU ROI
Concernant la Course & les Armemens des Corsairesdu 16 Janvier 1780.


corsaire-de-la-republique.jpg
estampe-corsaire.jpg
Abordage du "Triton" 
par le corsaire "Le Hasard".

L'estampe du combat est de Garneray
qui sait dont il parle car il a été Corsaire
lui-même.

Les estampes sur les combats des
corsaires sont tres nombreuses
voir notre page.
interetssurprises.jpg
répartition des intérets sur divers  corsaires entre MM. Meyer & Tabouin d'une part et  jacques Conte de l'autre Bordeaux prairial an 9.
 Corsaires L ' Aventure.L' Heureuse.L' Eclair.Le Huron. La Vengeance. Prise.Le Richard équip débarqué à Malaga          La Méduse. 
liberteUne ACTION SUR LE CORSAIRE nommé La Liberté 160 euros
J'ai reçu du Citoyen Demiyre Rovel de S.. la somme de deux mille livres pour la valeur de la souscription de somme liv.au moyen de laquelle il représente une action dans le susdit Corsaire
 la Liberté à raison duquel intérêt je m'engage à lui fournir,un mois après la sortie du Navire,le compte de mise-hors;et ensuite de le faire participant dans les prises que fera ladit Corsaire,
à prorata du susdit intérêt;
Bordeaux,ce 12 février 1793 l'an 2ém de la RépubliqueSenat armateur


Compte de la relache à l'isle d'Aix, Et désarmement à Bordeaux  du corsaire   LA VENGEANCE,au retour de sa premiére croisiére ;ainsi que celui  de son réarmement
 à sa seconde croisiére,
  sous le commandement du citoyen Bernard  Dihin; 
 Savoir..................
DIHIN corsaire basque En 1793 la ville de Bordeaux avait armé  par souscription trois corsaires   La Liberté,le Sans-culotte et le Général-Dumouriez portant 22 canons de 6 
 Il avait comme premier capitaine Dihin   de Saint-jean de luz et choisi par Dihin Pellot !
extrait du livre de Pellot .....[........mr  Dihin  se tenait sur la dunette,les bras croisés,  immobile dans l'admiration
.Il répétait à ses officiers
  "...Je vous le disais bien.....Je vous le disais bien....
-mais quoi donc capitaine?  Que Pellot à lui seul vaut plus de cent hommes.]
Bordeaux le 4 messidor an 6ém de la République Française.Vous trouverez ci-joint citoyen le certificat qui constate l'embarquement
 du citoyen 
Jacq  victor Petit sur le corsaire LE FURET Capitaine  michel ce corsaire ayant fait naufrage ce citoyen   ...porté au nombre de ceux qui s'était noyés..
.mais j'ignore ce qu'il est devenu salut et fraternité
16 nivose L'an 5 de la République. Il est permis à Rode Inai  ? de Livourne.matelot du Corsaire Le Cartouche du Havre
venant de Morlaix  et ayant perdu son  passeport  qui avait au dit lieu........
l est permi au sieur Henry Honoré de la Rochelle Capitaine d'une prise faite à la cote de Guiné par le corsaire  La Duchesse de ? ,nommée
la goellette le Rebeca, désarmé à la Grenade,et passé en Europe sur le navire neutre le Conelleryvauverné d'Ostande,

débarqué à Camaret,de se rendre à Saint Malot,à la charge de se présenter sitot arrivé au commissaire des classes de ce département prions ceux c,,,
,de le laisser librement passer .
à Camaret le 2 septembre 1782.
dieppe.jpg Département de la marine préfecture du IIém arrondissement quartier de DIEPPE.Egalté  Liberté
.
Au Nom de la République Française.:  195 euros
Nous Commissaire de Marine,chargé du service en ce Port Certifions que le C. Broquant Commandant le Corsaire  de Boulogne Le Prosper ,armé par le C. Moleux Crouy & Cie,et ayant trente Cinq hommes d'Equipage ,a rencontré à la mer ,le quatorze  Pluviose an douze,le navire Anglais Le William Bethford,de 427  Tonneaux ,armé de vingt quatre Canons,dont vingt de neuf  et le surplus du Calibre de quatre;qu'il lui a donné chasse pendant plusieurs  heures,malgré sa supériorité,& qu'il l'a Capturé et Conduit à Dieppe le dit jour 14 Pluviose an 12
 Enfoi de quoi nous avons délivré ce présent sur demande du Capitaine Broquant.

Dieppe le 22 Ventose an12
Quelques Décrets de la Convention Nationale  qui régissent "La Course"    :30 euros chaque décret d'époque.
decret-prises.jpg du 31 janvier 1793 an II de la République Française
Qui autorise les Citoyens francais  à armer en course. article premier:les citoyens français pourront armer en course. II/le ministre de la marine pour accélérer
les armements en course s'ils ont lieu,délivrerades lettres de marque ou permission d'armer en blanc  d'armer en guerre et courrir  sur les ennemis de la République........
........Il ne pourra être employé sur les bâtiments en course,qu'un sixième des matelots classés,en état  de servir la république..
armement-en-course.jpg du 22 juin 1793.l'an second de la république française.

Portant qu'il sera mis un embargo  sur les Corsaires & les Bâtiments de commerce jusqu'à ce que les armemens en vaisseaux de la République soient complétés..........
"en considération de la défence courageuse faite par la frégate corsaire de Bordeaux,la "citoyenne Françoise"elle demeure exceptée de l'embargo.....

armer-en-course.jpg du 19 février 1793 l'an 2ém de la République française.Relatif aux prises amenées dans les ports
de la République. Article premier. l'exemption de droits accordée aux boeufs,lards, beurres et saumons salés venant de l'étranger à la destination des colonies françaises de l'Amérique
 est commune aux armements pour la course... II: Toutes marchandises de prises sans exception seront admises dans les ports de la république sous conditions ci-après. III: Lorsque le capitaine..........
embargo-corsaire.jpg du 21 février 1793,l'an 2ém de la République française.

Qui autorise les tribunaux de commerce de procédures relatives aux prises. .............quelques tribunaux de commerce se regardant comme substitués aux amirautés,avaient
procédé à l'instruction préalable,décréte que les instructions faites par les tribunaux de commerce sont valables.......

corsaires.jpg Du 17 février 1793 ,l'an 2ém de la République française.Interpretatif de l'article IV de la loi du 31 janvier ,relatif à l'armement en course.  
prises.jpg

Qui déclare les Bâtiments ennemis,enlevés par des Français prisonniers,de bonne prise au profit des capteurs.

;
                                                                   Bibliographie sur les corsaires
                                                        pour acheter le livre présenté,  cliquez sur l'image ou le texte lien.
De nombreux armateurs armaient des navires à la course.

On avaitles corsaires  Dunkerquois. citons.....Plucket...
Les corsaires malouins 
citons.Surcouf......
Les corsaires de Morlaix citons.
des corsaires aux Antilles citons.    Vence......

Les corsaires basques  de Bayonne Hendaye    St jean de Luz. citons.....Etienne Pellot,Marsans Sarrouble, laurent Larrétéguy,Detchépare,Faulat, Harismendy,Coursic,jean d'Albarade, Dihinx de Saint jean de Luz,Darrigand Imatz............
romangarneray.jpg
corsaires de la République.Corsaire de la République : Voyages, aventures et combats Tome 1
surcouf-robert.jpg
Surcouf.Surcouf, titan des mers
surcoufcorsaire.jpg
    Jean de laVarende.Jean de La Varende. Surcouf corsaire : . Illustré par Gustave Alaux
marins-surcouf.jpg
Marin de Surcouf
 Garneray,     "un livre de référence".Marins de Surcouf
garneraycompagnonsur.jpg
GarnerayCompagnon de surcouf. collection : reporters du passe.  "un livre deréférence"
corsaire-plucket.jpg
journal de bord du corsaire Plucket Journal de bord du corsaire Plucket.

plucket-corsaire.jpg
mémoires de Plucket    Dernier corsaireDunkerquois   .Mémoires




pleville-le-pelley.jpgGeorges-rené Pléville Le Pelley  corsaire granvillais (1726-1805).

corsaire-pellot.jpg
LE CORSAIRE PELLOT QUI COURUT POUR LE ROI, POUR LE REPUBLIQUE ET POUR L'EMPEREUR ET QUI ETAIT BASQUE.

alcide.jpg
"L'Alcide corsaire de Saint-Malo. La guerre de course et l'histoire d'une corvette de 1745 à nos jours
nbag.jpg
Corsaires oubliésCorsaires oubliés.
;
.
Tableau     d' adresses  e-mail     de : collectionneurs,Acheteurs,vendeurs...
Un des but d' Internet est la "communication" "la rencontre aisée de personnes,afin d' utiliser cette facilitée,nous  serions heureux d'indiquer dans ce tableau les "adresses e-mail" de toutes personnes désirant vendre,acheter,collectionner,des Objets,peintures, documents, ayant un rapport  avec   la page ci-dessus, (nous ferons de -même au bas de chaque page de notre site, qui couvre tout les domaines maritimes).
 Si vous désirez y figurer,(ou ne plus y figurer)
le 24 avril 2010. Monsieur                      Quelques informations pour compléter votre page.
Sous la révolution la guerre de course a été contesté,en 1792 vont s'affronter partisans et  adversaires de la guerre de course,"la guerre de course s'attaque aux sujets pacifiques de la puissance ennemie,elle s'attaque à leurs propriétés......Le premier fou qui a de l'argent achète une barque y met quatre canons et va courir les mers tuant,brûlant légalement tout ce qui n'est pas plus fort que lui....
"Les marchands européens désiraient l'abolition de l
guerre de course,il y a même une proposition d'abolition en 1792......Mais en 1793 la dégradation des rapports avec l'Angleterre va tout remettre en cause.....En janvier 1793,des armateurs vont demander à reprendre la course,un décret va autoriser tous les citoyens français à armer en course,le ministre va envoyer des lettres de marques en blanc aux differents districts maritimes.Il va y avoir aussi une série  de décrets pour réglementer la course ,avec les pays neutres etc.....En 1795 la course va connaître son essor avec l'arrivée  des Surcouf ...

Liens      Internet             bon surf !!!!!
.revenez nous vite.....
lettres-marques.jpg
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_de_marque
 

Lettre de marque

                              
lettre-de-marque-lien.jpg
http://pagesperso-orange.fr/henri.maurel/letmarq.htm

Lettre de Marque
pour armer en course
imprimé 1795/1799 (Ditectoire)

granvillais.jpg
https://www.marins-granvillais.fr/accueil/accueil.html

Lettre de Marque (ou de Course)

lettre type



Donnez  nous  d'autres informations sur l'art et la marine?
                                                              participez aux blogs     http://antiquairemarine.blogspot.com
                                                                                                            
  http://librairie-maritime.blogspot.com

  http://photographie-maritime.blogspot.com     

    
..........Vous désirez vendre  ?..........
  Mettez une annonce  Gratuite  et consultez  la  page :
   http://historic-marine-france.com/grenier/grenier.htm
  ..........

et visitez  les sites conjugués
http://historic-marine-france.com

http://peintres-officiels-de-la-marine.com

http://vernet-joseph.com

http://librairie-marine.com

..................... ............................................................................ 
 http://www.facebook.com/pages/librairie-marinecom/
100720683348651?sk=wall

 
facebook_livres